Si ce bulletin ne s'affiche pas correctement, veuillez cliquer ici.
Lettre d'information
spéciale denier 2016 n°1
Cher(e)s abonné(e)s,
 
La campagne 2016 du denier a débuté dans notre diocèse le 14 février dernier, 1er dimanche de Carême.
C’est l’occasion pour nous de vous adresser cette première lettre de l’année.
Vous y trouverez le bilan de la campagne 2015 et des informations pour la campagne 2016.
Il nous a aussi semblé intéressant de vous donner quelques chiffres du denier de l’Eglise en France en 2014 et quelques éléments d’une enquête menée en 2015 à la demande de la Conférence des évêques de France sur la perception du denier par les 18 ans et plus. Vous pourrez les découvrir au début de cette lettre.
 
Bonne lecture
Bien cordialement
Le Denier dans l’Eglise en France
les chiffres de 2014
En 2014, le Denier a progressé de 0,41% avec un montant total collecté de 250 000 000 €.
 
La baisse du nombre de donateurs a été divisée par 10 par rapport aux années précédentes (- 4 000 donateurs).
En 2014, 1 200 341 personnes ont participé à la collecte du Denier.
 
Le don moyen s’élève à 208 €.
 
Les chiffres pour 2015 de l’ensemble des diocèses français ne sont pas encore connus, mais les résultats partiels laissent entrevoir une situation stable.
 
Cependant, ces chiffres sont une moyenne qui « cachent » une disparité dans les résultats des diocèses. Il y a des différences significatives entre les diocèses urbains dont l’activité génère plus facilement les dons et les diocèses ruraux qui souvent doivent redoubler d’effort pour maintenir le montant des sommes collectées.
 
Il est également utile de souligner que l’Eglise en France est une des plus pauvres des Eglises catholiques occidentales. Contrairement à l’Eglise en Allemagne ou en Espagne par exemple, elle ne reçoit aucune aide directe de l’Etat.
 
Enfin, une enquête menée en juin 2015 auprès de 1551 personnes de 18 ans et plus nous montre que : 6 français sur 10 de 18 ans et plus se disent catholiques et seulement 32% d’entre eux contribuent au Denier
Leur décision de donner relève plus de « l’adhésion choisie » que de « l’appartenance culturelle »
L’attachement à un lieu de culte est une des principales motivations pour donner alors qu’un certain nombre de clichés (richesse du Vatican et de l’Eglise, Eglise aidée par l‘Etat…) sont les principaux freins à la décision de donner.  
 
Le Denier dans le diocèse de Saint-Claude
bilan de la campagne 2015
 Un bilan en 4 chiffres-clés
  • La somme collectée en 2015 (1 431 793 €) est en légère baisse de 1,27% par rapport à celle collectée en 2014. Mais ce chiffre doit être analysé en lien avec les résultats des 2 années précédentes : +0,7% en 2014 et +0,1% en 2013. 
     
  • Le nombre de donateurs, après 2 années de stabilité, accuse une baisse de 5,17%. Le diocèse de Saint-Claude, comme les autres diocèses ruraux en France est touché par la baisse de la pratique et par l’évolution de la pyramide des âges. De plus, le contexte de crise qui dure et d’augmentation de la pression fiscale, amène certains donateurs à diminuer leur don voire à le suspendre temporairement. 
     
  • Le don moyen augmente et passe de 147,35 € en 2014 à 153,41 € en 2015. Cela confirme que la générosité des jurassiens et jurassiennes est toujours aussi forte ; le diocèse de Saint-Claude fait partie des 10 premiers diocèses de France pour la générosité de ses habitants. 
     
  • Le coût global de la campagne s’est élevé à 36 500 € soit 2,55% du montant collecté. Cela est possible grâce aux nombreux bénévoles qui travaillent pour le denier à tous les stades de la campagne et de la collecte et dont il faut particulièrement souligner l’engagement. 
 
Un budget Denier équilibré par des recettes exceptionnelles
  • Les dépenses auxquelles les recettes du Denier sont prioritairement affectées s’élèvent à 1 600 000 € en 2014. Cela finance le traitement des prêtres (690 € par mois hors logement, chauffage et déplacement pour un prêtre en activité y compris l’évêque), le salaire des laïcs (20 personnes dont certaines à temps partiels, soit 14,23 Equivalent Temps Plein) et la formation des séminaristes (5 actuellement pour le diocèse de Saint-Claude). 
  • L’écart (177 000 € pour 2015) est financé par des recettes exceptionnelles et donc aléatoires telles que les legs ou les produits financiers.   
Le Denier dans le diocèse de Saint-Claude
la campagne 2016
Une campagne dans la suite de celles de 2014 et 2015
 
  • L’échange : l’Eglise est dans ma vie, elle est là pour moi, j’ai besoin d’elle ; elle aussi a besoin de moi 
     
  • La responsabilisation : donner au denier est le geste responsable de tout catholique. 
     
  • Comme le traduit l’accroche : « Parfois, vous demandez le soutien de l’Eglise. Aujourd’hui c’est l’Eglise qui demande votre soutien »
     
  • Avec un nouveau visuel : une porte d’église ouverte qui permet à quiconque d’y entrer à tout moment, comme le suggère le vélo appuyé contre le mur de l’église. 
 
 La campagne 2016
toujours 3 façons de donne
r
- Par chèque à l’ordre de l’Association diocésaine de Saint-Claude, accompagnant le bon de soutien joint au dépliant : Clic

- Par prélèvement automatique qui peut être modifié sur simple demande : Clic

- Par un don en ligne sécurisé à partir du site internet diocésain www.eglisejura.com  Clic
Veuillez cliquer ici pour se désinscrire avec votre adresse email suivante: jean.dupont@exemple.fr